ASIE/JORDANIE - Donation de 10.000 dinars en faveur des Rohingyas de la part de la Caritas Jordanie
24/11/2017

Amman – La Caritas Jordanie a destiné une somme de 10.000 dinars jordaniens – soit quelques 12.000 €uros – à une donation visant à soutenir des programmes de secours humanitaire au profit des musulmans Rohingyas du Myanmar. La contribution de la Caritas Jordanie servira dans la cadre de la campagne de soutien aux Rohingyas mise en place par l’Organisation charitable jordanienne hachémite , en collaboration avec des associations professionnelles jordaniennes et des organisations de la société civile. La nouvelle de la donation a été rendue officielle le 21 novembre à l’occasion d’une rencontre à laquelle ont participé notamment S.Exc. Mgr William Shomali, Vicaire patriarcal pour la Jordanie du Patriarcat de Jérusalem des Latins, le Directeur de la Caritas Jordanie, Wael Suleiman, et le Secrétaire général de la JHCO, Ayman Mufleh.
ASIE/PAKISTAN - Engagement de l’Eglise en faveur des bonnes relations entre religions permettant de construire la paix et l’harmonie sociales
24/11/2017

Karachi – L’Eglise catholique au Pakistan promeut de manière convaincue le dialogue interreligieux et les bonnes relations entre les croyants des diverses communautés, certaine que cette approche contribue à l’harmonie, au bien-être social et à la paix. Ainsi que l’a appris Fixes, telle est l’approche retenue par S.Exc. Mgr Joseph Coutts, Archevêque de Karachi.
Les initiatives de dialogue, diverses et variées, concernent la communauté islamique mais aussi les autres religions. Par exemple, au cours du mois du ramadan, l’Archevêque a organisé un dîner de rupture du jeûne pour ses amis musulmans. L’Archidiocèse a par ailleurs promu une soirée à laquelle ont participé des membres de diverses religions tels que des musulmans, des hindous, des chrétiens, des sikhs et des bahaïs.
Le Coordinateur de la Commission archidiocésaine Justice et Paix, Kashif Javed Anthony, a indiqué à Fides : « Cette initiative renforce les liens avec des personnes d’autres religions. Nous sommes, d’abord et avant tout, des êtres humains et ensuite des disciples de nos fois respectives ». Le Père Shahzad Arshad, prêtre de Karachi, confirme à Fides : « Nous, chrétiens au Pakistan, suivons actuellement le commandement de Notre Seigneur Jésus Christ : l’amour du prochain. L’Eglise porte l’amour de Dieu à tout être humain » a-t-il déclaré, encourageant les communautés chrétiennes.
Parmi les nombreux participants se trouvait Farhad Mashriqui, représentant de la communauté bahaï, qui a remercié l’Eglise catholique, garantissant le soutien plein et entier de sa communauté à la promotion de l’harmonie interreligieuse.
Entre autres exemples de dialogue et d’amitié féconde, différents responsables chrétiens se sont unis à la communauté sikhe pour célébrer le 549ème anniversaire du gourou Nanak, fondateur de ce culte, dans un temple sikh de Karachi. Atif Sharif, un jeune membre de la Jeunesse pour Jésus du Pakistan, présent à la rencontre, a déclaré à Fides : « Etre catholiques signifie pour nous cultiver l’unité avec nos frères et sœurs d’autres fois ».
La Caritas promeut, elle aussi, l’harmonie interreligieuse. A Karachi, le travail social est conduit en particulier par de jeunes chrétiens en collaboration avec des jeunes d’autres religions remarque pour Fides le Secréraire exécutif de la Caritas Karachi, Mansha Noor.
ASIE/IRAQ - Chrétiens et yézidis, destinataires préférentiels des fonds américains auparavant destinés aux programmes humanitaires de l’ONU
24/11/2017

New York – Les Etats-Unis confirment leur intention d’orienter vers les chrétiens, les yézidis et les autres groupes religieux minoritaires présents en Irak une partie des fonds destinés jusqu’à présent par l’Administration américaine aux programmes de développement organisés et gérés par les agences liées à l’ONU. Cette confirmation est arrivée par l’intermédiaire du représentant permanent des Etats-Unis à l’ONU, Nikki Haley, qui, le 21 novembre, a fait part de l’intention en question dans le cadre d’une rencontre qu’elle a eu avec le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres. Nikki Haley lui a expliqué que l’actuelle administration américaine attribuera, comme elle l’a annoncé, une partie de ses contributions en faveur des programmes de développement de l’ONU à des mesures d’assistance bénéficiant en priorité aux communautés, « en particulier yézidies et chrétiennes en Irak » qui ont été objet de violences de la part du prétendu « Etat islamique ». Nikki Haley a également sollicité le Secrétaire général de l’ONU afin qu’il accorde la priorité dans ses fonctions au soutien des minorités religieuses persécutées. A. Guterres – indique un compte-rendu de la rencontre diffusé par le bureau de la représentation permanente américaine à l’ONU – « a apprécié la possibilité de collaborer avec l’Ambassadeur Haley sur cette priorité ».
Récemment, le Vice-président des Etats-Unis, Michael Pence, avait annoncé l’intention de l’administration américaine de gérer directement des financements et aides en faveur des chrétiens au Proche-Orient, en collaborant avec des organisations religieuses et non plus en passant par l’intermédiaire des organismes de l’ONU. Cette déclaration avait été faite le 25 octobre dernier , en intervenant au dîner annuel de solidarité avec les chrétiens du Proche-Orient organisée à Washington par l’organisation américaine « En défense des chrétiens ». « Nous ne nous remettrons plus seulement aux Nations unies pour aider les chrétiens persécutés et les minorités » avait déclaré Michael Pence, indiquant que les agences fédérales « travailleront aux côtés des groupes de foi et des organisations privées pour aider ceux qui sont persécutés à cause de leur foi ». « Alors que les groupes d’inspiration religieuse disposant d’une compétence prouvée et de racines profondes au sein de ces communautés sont plus que désireuses d’aider – avait noté le Vice-président américain – les Nations unies ignorent trop souvent leurs demandes de financement ».
Lors d’un récent entretien, le Patriarche de Babylone des Chaldéens, S.B. Louis Raphaël I Sako, avait fait remarquer que « au cours de ces dernières années, au Proche-Orient, les chrétiens ont enduré des injustices, des violences et le terrorisme. Cependant, cela a été le cas aussi pour leurs frères irakiens musulmans et pour ceux d’autres fois religieuses. Il ne faut pas séparer les chrétiens des autres parce que de cette manière, la mentalité sectaire est alimentée ».
AFRIQUE - Prier avec le Pape pour le Soudan du Sud et la République démocratique du Congo
24/11/2017

Rome – « Au travers de cette initiative, nous voulons faire en sorte que les sud-soudanais et les congolais sachent qu’il existe des personnes, en dehors de leurs pays respectifs, qui s’y intéressent et prient pour eux » déclare à l’Agence Fides Sœur Yudith Pereira Rico, de la Congrégation des Religieuses de Jésus-Marie, Directeur exécutif associé de Solidarité avec le Soudan du Sud, qui a expliqué le but de la prière pour la paix au Soudan du Sud et en République démocratique du Congo qui aura lieu ce jour, 23 novembre, à 17.30, à l’autel de la Chaire en la Basilique Saint-Pierre.
« La population de ces deux pays martyrisés se sent en effet abandonnée de tous. Nous voulons donc redonner espoir et dignité à ces populations. Le fait que ce soit par ailleurs le Pape qui leur dise : « vous êtes importants pour l’Eglise universelle », doit représenter un message fort d’espérance et d’encouragement » déclare Sœur Rico.
Très souvent, au sein de l’opinion publique prévaut le découragement sinon l’indifférence face à des situations comme celles du Soudan du Sud et de la République démocratique du Congo, lesquelles semblent endémiques et privées de solutions. A la demande de savoir d’où peut venir l’espérance dans des cas de ce genre, la religieuse répond : « Sur la base de mon expérience, je peux dire que je reçois l’espérance des sud-soudanais eux-mêmes. A chaque fois que je me rend au Soudan du Sud, je reçois leur espérance concernant la possibilité de la paix. Il existe des semences de paix au Soudan du Sud comme en République démocratique du Congo : les femmes et les jeunes ainsi que les différentes réalités de la société civile qui sont engagées dans la pacification. Il existe de nombreux mouvements qui naissent d’en bas et veulent un avenir meilleur pour leur pays et c’est à ces personnes que nous voulons accorder une voix » conclut Sœur Rico.
En parallèle avec la prière qui aura lieu en la Basilique Saint-Piere, S.Em. le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, Archevêque de Kinshasa, a invité les Paroisses de la capitale de la République démocratique du Congo à s’unir en prière au Saint-Père en faveur de la paix en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud.
L’Eglise au Soudan du Sud n’unira, elle aussi, à la prière au même moment. « Nous prions avec le Saint-Père pour obtenir la grâce de voir tout être humain en tant qu’enfant de Dieu, sans distinctions de tribu, d’appartenance régionale, de race, de langue ou de culture » écrit S.Exc. Mgr Barani Eduardo Hiiboro Kussala, Evêque de Tombura-Yambio et Président de la Conférence épiscopale du Soudan du Sud, dans un message envoyé à l’Agence Fides. « Avec le Pape François, nous prions pour nos communautés, nos Diocèses et afin que Dieu nous donne quatre Evêques pour les sièges épiscopaux vacants de Malakal, Torit, Rumbek et Wau » ajoute Mgr Kussala.
Il souligne encore que, « durant l’Assemblée plénière annuelle des Evêques du Soudan et du Soudan du Sud, qui a eu lieu à Kit, Juba, nous avons décidé de réunir nos Conférences épiscopales en un organisme unique. Cette décision souligne notre rôle d’Evêques qui oeuvrent ensemble pour promouvoir la mission de l’Eglise mais également pour soutenir la construction de la paix et le développement humain au sein de nos deux nations et ailleurs ».
Outre la prière de ce jour, Solidarité avec le Soudan du Sud organisera une table ronde intitulée « Aidons-nous à construire la paix », qui aura lieu le 18 janvier prochain à 16.00 à Rome, près l’Université urbanienne.
Liens utils
LA REGISTRATION
Titre
Nom*
Nom de famille*
Email officiel*
Email personnel
Fonction*
Nation*
Ville*
Diocèse*
Téléphone
Adresse
Code Postal
MESSAGE

MOT DE PASSE OUBLIÉ
UTILISATEUR

Nouvelles

Liens utils


OEUVRES PONTIFICALES MISSIONNAIRES
Secrétariats internationaux
PRIVACY
CONDITIONS D'UTILISATION
DISCLAIMER
COPYRIGHT ©2017OEUVRES PONTIFICALES MISSIONNAIRES TOUS LES DROITS RÉSERVÉS