ASIE/JORDANIE - Protestations des écoles du Patriarcat de Jérusalem des Latins après la publication sur un site Internet d’images irrévérentes de Jésus
11/12/2018

Amman – Les écoles de Jordanie dépendant du Patriarcat de Jérusalem des Latins ont protesté de manière véhémente vis-à-vis du site Internet Al Wakeel, qui, ces jours derniers, avait suscité le scandale parmi les chrétiens du Royaume hachémite en publiant une image irrévérente vis-à-vis de Jésus. L’image en question montrait un cuisinier turc connu au service de Jésus et des Apôtres à la Dernière Cène. Dans un communiqué, diffusé au nom de tous les salariés, tant chrétiens que musulmans, les écoles du Patriarcat de Jérusalem des Latins présentes en Jordanie ont noté la gravité de l’acte blasphématoire, demandant au Ministère de l’Instruction publique de blâmer et de poursuivre, y compris au plan judiciaire, l’offense faite aux chrétiens. Dans le cadre du moment délicat que traverse la société jordanienne – soulignent les responsables des écoles du Patriarcat de Jérusalem des Latins – un comportement de ce genre risque d’accroître les sentiments d’intolérance et de rejet des autres. A cet égard, les porte-parole des écoles du Patriarcat de Jérusalem des Latins ont également demander à accélérer le processus de mise à jour des programmes scolaires, retirant tous les contenus pouvant être utilisés pour fomenter des sentiments sectaires chez les élèves des écoles de tout niveau.
Le site Internet al Wakeel a retiré l’image incriminée et diffusé un message d’excuses dans lequel il niait avoir eu l’intention d’offenser les « frères chrétiens de notre bien-aimée patrie ». Les responsables du site Internet ont attribué la publication de l’image blasphématoire à l’erreur d’un salarié, annonçant des mesures disciplinaires à son encontre. Un comité de chrétiens de Fuheis est intervenu dans cette affaire, faisant l’hypothèse que le choix malheureux effectué par le site Internet, dans l’imminence de la célébration de Noël, vise également à distraire l’opinion publique jordanienne d’une situation politique et sociale délicate qui voit croître les protestations et les symptômes de malaise populaire dans le Royaume, en particulier à cause de l’inflation et de la corruption.
ASIE/JORDANIE - Protestations des écoles du Patriarcat de Jérusalem des Latins après la publication sur un site Internet d’images irrévérentes de Jésus
11/12/2018

Amman – Les écoles de Jordanie dépendant du Patriarcat de Jérusalem des Latins ont protesté de manière véhémente vis-à-vis du site Internet Al Wakeel, qui, ces jours derniers, avait suscité le scandale parmi les chrétiens du Royaume hachémite en publiant une image irrévérente vis-à-vis de Jésus. L’image en question montrait un cuisinier turc connu au service de Jésus et des Apôtres à la Dernière Cène. Dans un communiqué, diffusé au nom de tous les salariés, tant chrétiens que musulmans, les écoles du Patriarcat de Jérusalem des Latins présentes en Jordanie ont noté la gravité de l’acte blasphématoire, demandant au Ministère de l’Instruction publique de blâmer et de poursuivre, y compris au plan judiciaire, l’offense faite aux chrétiens. Dans le cadre du moment délicat que traverse la société jordanienne – soulignent les responsables des écoles du Patriarcat de Jérusalem des Latins – un comportement de ce genre risque d’accroître les sentiments d’intolérance et de rejet des autres. A cet égard, les porte-parole des écoles du Patriarcat de Jérusalem des Latins ont également demander à accélérer le processus de mise à jour des programmes scolaires, retirant tous les contenus pouvant être utilisés pour fomenter des sentiments sectaires chez les élèves des écoles de tout niveau.
Le site Internet al Wakeel a retiré l’image incriminée et diffusé un message d’excuses dans lequel il niait avoir eu l’intention d’offenser les « frères chrétiens de notre bien-aimée patrie ». Les responsables du site Internet ont attribué la publication de l’image blasphématoire à l’erreur d’un salarié, annonçant des mesures disciplinaires à son encontre. Un comité de chrétiens de Fuheis est intervenu dans cette affaire, faisant l’hypothèse que le choix malheureux effectué par le site Internet, dans l’imminence de la célébration de Noël, vise également à distraire l’opinion publique jordanienne d’une situation politique et sociale délicate qui voit croître les protestations et les symptômes de malaise populaire dans le Royaume, en particulier à cause de l’inflation et de la corruption.
ASIE/JORDANIE - Protestations des écoles du Patriarcat de Jérusalem des Latins après la publication sur un site Internet d’images irrévérentes de Jésus
11/12/2018

Amman – Les écoles de Jordanie dépendant du Patriarcat de Jérusalem des Latins ont protesté de manière véhémente vis-à-vis du site Internet Al Wakeel, qui, ces jours derniers, avait suscité le scandale parmi les chrétiens du Royaume hachémite en publiant une image irrévérente vis-à-vis de Jésus. L’image en question montrait un cuisinier turc connu au service de Jésus et des Apôtres à la Dernière Cène. Dans un communiqué, diffusé au nom de tous les salariés, tant chrétiens que musulmans, les écoles du Patriarcat de Jérusalem des Latins présentes en Jordanie ont noté la gravité de l’acte blasphématoire, demandant au Ministère de l’Instruction publique de blâmer et de poursuivre, y compris au plan judiciaire, l’offense faite aux chrétiens. Dans le cadre du moment délicat que traverse la société jordanienne – soulignent les responsables des écoles du Patriarcat de Jérusalem des Latins – un comportement de ce genre risque d’accroître les sentiments d’intolérance et de rejet des autres. A cet égard, les porte-parole des écoles du Patriarcat de Jérusalem des Latins ont également demander à accélérer le processus de mise à jour des programmes scolaires, retirant tous les contenus pouvant être utilisés pour fomenter des sentiments sectaires chez les élèves des écoles de tout niveau.
Le site Internet al Wakeel a retiré l’image incriminée et diffusé un message d’excuses dans lequel il niait avoir eu l’intention d’offenser les « frères chrétiens de notre bien-aimée patrie ». Les responsables du site Internet ont attribué la publication de l’image blasphématoire à l’erreur d’un salarié, annonçant des mesures disciplinaires à son encontre. Un comité de chrétiens de Fuheis est intervenu dans cette affaire, faisant l’hypothèse que le choix malheureux effectué par le site Internet, dans l’imminence de la célébration de Noël, vise également à distraire l’opinion publique jordanienne d’une situation politique et sociale délicate qui voit croître les protestations et les symptômes de malaise populaire dans le Royaume, en particulier à cause de l’inflation et de la corruption.
ASIE/INDE - Démission de l’Evêque de Cuddapah
11/12/2018

Cité du Vatican – Le Saint-Père François a accepté ce jour la renonciation au gouvernement pastoral du Diocèse de Cuddapah présentée par S.Exc. Mgr Prasad Gallela.
Link utili
LA REGISTRAZIONE
Titolo
Nome*
Cognome*
Email Ufficiale*
Email Personale
Ruolo*
Nazione*
Citta*
Diocesi*
Telefono
Indirizzo
Codice Postale
MESSAGGIO

PASSWORD DIMENTICATA
UTENTE

News

Link utili


PONTIFICIE OPERE MISSIONARIE
Segretariati Internazionali
PRIVACY
CONDIZIONI DI UTILIZZO
DISCLAIMER
COPYRIGHT ©2018PONTIFICIE OPERE MISSIONARIE ALL RIGHTS RESERVED