AFRIQUE/GUINEE BISSAU - Démission de l'Evêque de Bissau
12/07/2020

Cité du Vatican – Le Saint-Père François a accepté la renonciation au gouvernement pastoral du Diocèse de Bissau présentée par S.Exc. Mgr José Câmnate na Bissign.
ASIE/COREE DU SUD - Appel de l'Archevêque de Séoul aux parlementaires catholiques sur la politique comme « forme éminente de la charité »
12/07/2020

Séoul – Mettre en œuvre des politiques publiques qui privilégient l'assistance aux pauvres et aux plus vulnérables, de manière à ce que la politique puisse être une « forme éminente de charité » telle que l'a notamment définie le Pape François dans son Message pour la 52ème Journée mondiale de la Paix. C'est que qu'a déclaré aux parlementaires catholiques de l'Assemblée nationale, membres de divers partis, S.Em. le Cardinal André Yeom Soo-jung, Archevêque de Séoul et Administrateur apostolique de Pyongyang, rendant visite à l'Assemblée nationale à Yeouido, le 10 juillet, célébrant une Messe pour les députés catholiques de la XXI° Assemblée nationale de la République de Corée, à peine élue.
Ainsi que le communique à Fides le Bureau des Communications de l'Archidiocèse, ont participé à la Messe célébrée par le Cardinal et concélébrée par neuf prêtres de l'Archidiocèse, 43 membres catholiques du Congrès ainsi qu'un certain nombre de membres du personnel de l'Assemblée nationale.
Le Cardinal a souligné l'engagement de l'Eglise en faveur de la vie, invitant les participants à « soutenir les valeurs de la vie et à permettre la coexistence pacifique de tous », à s'intéresser et à être unis à cet engagement culturel et d'action au sein de la société coréenne.
Se référant au cadre de la pandémie, le Cardinal a souligné : « En cette période de turbulence due au Covid-19, nous nous rendons compte que nous sommes tous vulnérables et sans défense. Comme l'a déclaré le Pape François, nous sommes allés de l'avant en nous sentant puissants et capables de tout faire. Nous ne nous sommes pas arrêtés. Nous n'avons pas été secoués par les guerres ou par les injustices présentes de par le monde pas plus que nous n'avons écouté le cri des pauvres ou de notre planète malade ». Il a de surcroît rappelé aux parlementaires qu'ils doivent être toujours attentifs et promouvoir des politiques en faveur des pauvres et des indigents.
Après la Messe, le Cardinal a rencontré le Président de l'Assemblée nationale, Park Byeong-seug, exprimant le souhait que les membres du Congrès de la XXI° Assemblée nationale puissent « alléger le cœur des citoyens coréens en pardonnant, en travaillant en harmonie entre eux » et en demeurant unis à chaque fois que surviendront des épreuves et des difficultés pour la nation.
AMERIQUE/COSTA RICA - Proclamation d'une Journée de prière pour le 12 juillet de la part de l'Episcopat face à l'aggravation de la crise liée au Covid-19
12/07/2020

San José – Les Evêques du Costa Rica invitent tous les catholiques, les chrétiens, les croyants et toutes les personnes de bonne volonté à s'unir demain, Dimanche 12 juillet, à une Journée de prière pour une série d'intentions liées à la situation que traverse le pays à cause de la diffusion de l'épidémie de Covid-19. Ils invitent par suite les prêtres à choisir pour la Messe le formulaire du Missel romain « pour différentes nécessités », « en priant pour la fin de la pandémie » et proposent une série de monitions pour les différents moments de la célébration eucharistique.
Dans leur lettre, les Evêques indiquent les intentions de prière : pour le rétablissement des malades de Covid-19 dans le pays ; pour les médecins, les infirmiers et le personnel sanitaire afin qu'ils aient la force de répondre au besoins des malades et de leurs familles ; pour les autorités gouvernementales afin qu'elles sachent répondre aux besoins de la population dans le domaine sanitaire, économique et social ; pour les forces de sécurité et de police afin qu'elles maintiennent l'ordre et la paix sociale ; pour les cultivateurs et les producteurs des différents secteurs, afin qu'ils conservent l'espérance dans l'adversité du moment ; pour le repos éternel de tous les défunts, particulièrement ceux morts de Covid-19 et le réconfort de leurs familles ; pour que tous les citoyens observent de manière responsable les normes sanitaires.
« Dans nos églises, nos temples, nos lieux de culte et dans le cadre de nos familles – concluent-ils – que s'élève notre supplique au Père éternel et miséricordieux par Jésus-Christ, notre Seigneur au travers de la puissance intercession de notre Mère, la Très Sainte Vierge Marie, Reine des Anges ».
Le 3 juillet, la Conférence épiscopale du Costa Rica avait publié un Message « face à l'aggravation de la crise due au Covid-19 dans le pays », dans lequel elle exhortait à « prendre nos responsabilités et à renforcer l'unité et l'espérance ». « Aujourd'hui, l'Amérique latine constitue l'épicentre de la pandémie et le Costa Rica n'échappe pas à cette réalité » écrivaient les Evêques, rappelant les paroles du Pape François. En ce moment, dans le pays, le nombre des contaminations augmente de manière exponentielle et celui des malade également, mettant en danger le système hospitalier, relevaient-ils, en soulignant : « Il s'agit d'une grave responsabilité morale dérivant de la foi que de prendre soin de sa propre santé et de celle de ceux qui nous entourent, en observant scrupuleusement les indications sanitaires données par les autorités depuis le début de la crise. La vie est un don de Dieu que chacun doit préserver pour soi et pour les autres ».
Dans leur Message, les Evêques dénoncent « un manque de conscience et de responsabilité dans la forte augmentation des cas enregistrée lors de ces derniers jours ». Ils appellent tout un chacun à accueillir et à observer les normes sanitaires tout comme à faire preuve de solidarité envers les plus défavorisés, en ayant à cœur la santé de tous les costaricains. « Le Seigneur est toujours notre force » conclut le message en exhortant à avoir toujours confiance en Lui et dans l'intercession de Notre-Dame.
AFRIQUE/NIGERIA - Déclarations de l'Archevêque de Lagos sur le devoir de tous de condamner le viol, « acte intrinsèquement mauvais »
12/07/2020

Abuja – « Les Ecritures Saintes et l'Eglise au cours des siècles ont condamné toute perversion sexuelle, y compris le viol. Le viol blesse profondément le respect, la liberté, l'intégrité physique et morale de la victime. Elle provoque de graves dommages à la victime, parfois pour toute sa vie. Le viol est un acte intrinsèquement mauvais qui est encore plus grave et condamnable lorsqu'il est infligé à des enfants par leurs parents – inceste – ou par ceux qui exercent sur eux une forme quelconque d'autorité, en particulier les responsables de leur instruction ». C'est ce qu'a déclaré l'Archevêque métropolitain de la Province ecclésiastique de Lagos, S.Exc. Mgr Alfred Adewale Martins, condamnant la vague de violences à caractère sexuel au Nigeria, dans une déclaration à la presse faite récemment à Lagos et signée pour son compte par le Directeur des Communications sociales de l'Archidiocèse, le Père Anthony Godonu.
Mgr Martins a souligné dans ce cadre que des mesures urgentes doivent être prises afin de bloquer les violences à l'encontre des femmes et des enfants, rappelant les responsabilités de tous : « Les parents, les organismes religieux et les ONG doivent enseigner le respect des femmes à leurs enfants ; les agences gouvernementales intéressées doivent prêter attention aux contenus qui transforment les jeunes filles en objets sexuels dans des vidéos musicales et imposer des restrictions plus rigoureuses sur les matériels pornographiques si facilement disponibles sur Internet ». Il a ajouté : « Toute personne doit également résister à l'opinion commune selon laquelle les personnes doivent satisfaire tous leurs désirs ou tendances, en agissant comme si elles étaient des animaux inférieurs n'ayant pas le contrôle de leurs désirs et de leurs besoins. Tous doivent demander justice pour les victimes de viols et la punition la plus sévère possible pour les violeurs ».
L'Archevêque a invité la police du Nigeria à garantir la justice aux victimes de viol et demandé aux ONG et aux opérateurs sanitaires de collaborer avec les autres organismes professionnels compétents afin d'offrir assistance et conseil nécessaires aux victimes de viol afin de les aider à surmonter le traumatisme.
Cette condamnation des violences sexuelles de Mgr Martins fait suite à celle de S.Exc. Mgr Ignatius Ayau Kaigama, Archevêque d'Abuja, faite en date du 21 juin dernier .
Liens utils
LA REGISTRATION
Titre
Nom*
Nom de famille*
Email officiel*
Email personnel
Fonction*
Nation*
Ville*
Diocèse*
Téléphone
Adresse
Code Postal
MESSAGE

MOT DE PASSE OUBLIÉ
UTILISATEUR

Nouvelles

Liens utils


OEUVRES PONTIFICALES MISSIONNAIRES
Secrétariats internationaux
PRIVACY
CONDITIONS D'UTILISATION
DISCLAIMER
COPYRIGHT ©2020OEUVRES PONTIFICALES MISSIONNAIRES TOUS LES DROITS RÉSERVÉS