Perou
Vicariat apostolique de Saint Raymond - Uniformes et matériel scolaire pour des enfants de la Mission de Yurinaki dans la jungle amazonienne

Grâce à l’aide de l’ Œuvre pontificale de l’Enfance missionnaire, les religieuses de la mission ont pu acquérir des cahiers, des crayons, des stylos, des manuels, des Bibles etc. Dans le même temps, elles sont parvenues à acheter le nécessaire en vue de la réalisation des sacs dans lesquels mettre le matériel scolaire et les uniformes des enfants. Le travail de confection a été réalisé par les religieuses elles-mêmes avec l’aide des mères de famille qui collaborent avec la communauté religieuse. Ces articles ont été ensuite distribués aux communautés indigènes dispersées dans la jungle, dont certaines sont difficiles à atteindre et ont besoin de matériel de formation.

Ouganda
Achilet de l’Archidiocèse de Tororo - Rénovation de quatre salles de classe de l’école primaire catholique

L’école se trouve à cinq kilomètres de la ville de Tororo. La plupart de la population de la zone pratique l’agriculture vivrière et beaucoup sont très pauvres.

L’édifice originaire avait été construit en 1950 et les salles de classe étaient en très mauvais état. Il était urgent de les réparer pour assurer aux 1.225 élèves un environnement d’apprentissage sûr et adapté.

La réalisation de l’école a changé non seulement la mentalité des enfants mais celle de la population dans son ensemble. Les parents d’élèves les encouragent à être comme ces enfants qui les ont aidés, suivant la meilleure tradition de l’esprit missionnaire.

Les élèves de l’école sont très reconnaissants et fortement motivés pour poursuivre leurs études.

Inde
Diocèse de Salem - Construction de salles de classe à l’école primaire Sainte Marie d’Idappadi

Idappadi est entourée par des centaines de villages très pauvres.

L’école a été commencée par les Missionnaires des Missions étrangères de Paris en 1921 afin de répondre aux besoins d’éducation des enfants pauvres de la zone. A présent, elle compte 640 élèves. Attendu qu’elle ne comptait jusqu’ici que 14 salles pour un total de 16 classes, certains élèves devaient étudier sous les arbres, dans des conditions malsaines. Le projet de construction de deux classes nous a donc été présenté.

Grâce au subside et aux contributions locales, le projet a été porté à terme avec succès. Les enfants et les familles ont aidé en nettoyant le site, en offrant des matériaux de construction et du travail gratuit.

La Journée de la Sainte Enfance a été célébrée de manière solennelle au travers d’une Messe, de jeux et de compétitions.

Tous les élèves, les maîtres et le correspondant expriment leurs profonds remerciements pour cette opportune contribution et vous assurent de leurs prières.

Papouasie Nouvelle Guinee
Diocèse de Wabag - Assistance en faveur de l’éducation primaire des enfants

Le Diocèse de Wabag se situe sur les hauts plateaux de Papouasie Nouvelle Guinée. Les Paroisses de Kompiam, Mungulep et Maramuni sont particulièrement reculées et les écoles primaires constituaient une priorité. Vu l’absence de route, tout a dû être transporté par avion ou porté à dos d’homme pendant au moins une journée de marche.

Environ 3.800 enfants de 5 à 9 ans ont bénéficié de ce projet.

La somme versée par la Société pontificale de la Sainte Enfance a été dépensée pour l’éducation des enfants dans des zones reculées et en particulier en vue de l’acquisition de matériels d’enseignement et d’apprentissage, de retraites et de séminaires et de transport.

Les enfants de Waban qui bénéficient de cette donation sont vraiment reconnaissants et prient que le Bon Dieu bénisse la Sainte Enfance et les donateurs pour leurs efforts visant à assister les enfants dans le besoin de par le monde.

HISTOIRE

A la moitié du XIX° siècle, un Evêque français, S.Exc. Mgr Charles de Forbin-Janson, fut bouleversé par les nouvelles qui provenaient de Chine à propos des enfants qui mouraient sans avoir reçu le baptême.

Regrettant de ne pouvoir personnellement partir comme missionnaire, il demanda conseil à Pauline Jaricot, fondatrice de l’Œuvre pontificale de la Propagation de la Foi. L’échange d’idées entre eux illumina Mgr de Forbin-Janson qui eut l’idée d’impliquer les enfants de France de manière à ce qu’au travers de la prière et de la collaboration matérielle, ils puissent aider les enfants chinois de leur âge. UN JE VOUS SALUE MARIE PAR MOIS, UN SOUS PAR JOUR: tel fut l’engament pris depuis le début par chaque enfant. On était en 1843 et, par cette initiative, fut jetée la semence de laquelle devait germer l’œuvre. Des années après, fut forgée la devise LES ENFANTS AIDENT LES ENFANTS qui résume bien l’intuition du fondateur et le charisme de l’Œuvre.

Pour l’époque, et aujourd’hui encore, faire des enfants les protagonistes de la vie de l’Eglise constituait UNE IDEE REVOLUTIONNAIRE. En peu de temps, de nombreux pays adhérèrent à l’initiative et l’œuvre se propagea, à partir de la France, en Belgique, en Espagne, en Italie et dans de nombreuses autres nations. Le 3 mai 1922, le Pape Pie XI, conscient de l’importante contribution qu’en quatre-vingt ans environ, l’Œuvre avait fourni aux missions, la fit sienne, en la reconnaissant comme Pontificale. Le 4 décembre 1950, le Vénérable Pape Pie XII institua la Journée mondiale de la Sainte Enfance, choisissant comme date de sa célébration le jour de l’Epiphanie, laissant cependant la liberté à chaque nation d’adapter cette dates aux besoins locaux.

Aujourd’hui, l’Œuvre Pontificale de la Sainte Enfance est présente dans plus de 150 pays.
MISSION - FAQ

Les buts de l’œuvre peuvent être résumés comme suit:

·     Faire face aux besoins spirituels et matériels de tous les enfants, afin qu’ils puissent vivre dignement en tant que véritables enfants de Dieu.

 ·     Sensibiliser les enfants aux besoins de leur prochain, en leur enseignant la valeur et la force de la solidarité et du soutien réciproque.

 ·     Faire germer chez les enfants un esprit missionnaire qui les accompagne durant toute leur existence, indépendamment du fait que Dieu les appelle à la vie laïque ou religieuse, en faisant ainsi des membres valides et responsables de la société. 

 Que font exactement les enfants et les adolescents pour contribuer au salut des enfants de leur âge?

·     La prière: les enfants de l’Enfance missionnaire prient chaque jour pour les autres enfants et pour la diffusion du message évangélique.

 

·     La collecte: elle est le fruit des sacrifices des enfants missionnaires et de tous ceux qui veulent donner un avenir meilleur aux enfants du monde. Ces « dons » sont recueillis par les Directions nationales présentes dans les différents pays et envoyés au Fonds universel de Solidarité de l’Enfance missionnaire pour être redistribués à des millions d’enfants nécessiteux dans tous les coins du monde.

Grâce à ces aides, de très nombreux enfants peuvent manger, étudier, avoir un toit sous lequel dormir, se soigner et, surtout, connaître Jésus et Son annonce, rendu visible au travers de ces gestes d’amour.

 

·     Le témoignage missionnaire: par leur comportement et leur message, les enfants missionnaires sont des témoins et des exemples de vie pour les autres enfants de leur âge et pour toute la communauté.

Quels sont les bénéficiaires de l’œuvre?

TOUS bénéficient d’une manière ou d’une autre du charisme transmis par l’Œuvre Pontificale de la Sainte Enfance.

·     Les enfants membres de l’Enfance Missionnaire, qui grandissent dans la foi, le partage et la solidarité.

 

·     Les enfants qui reçoivent la grâce de la prière et de la contribution matérielle, cette dernière concernant surtout les lieux les plus pauvres du monde.

 

·     L’Eglise en général, qui se renforce au travers du témoignage de la générosité spirituelle et matérielle des membres de la Sainte Enfance qui, une fois devenus grands, continueront, en tant que laïcs ou comme religieux, à annoncer la Bonne Nouvelle.

 

·       La société en général au travers de la construction de milliers d’écoles, de centres médicaux, de bibliothèques, de structures sanitaires etc., de la nourriture et du matériel scolaire distribués – preuves concrètes du fait qu’au travers de la solidarité et de l’engagement missionnaire, LES ENFANTS AUSSI PEUVENT REALISER DE GRANDES CHOSES.

L’ŒUVRE EST OUVERTE A TOUS

Même si l’Œuvre Pontificale de la Sainte Enfance appartient principalement aux enfants et aux adolescents, qui en sont les véritables membres, le message qu’elle annonce s’adresse à tous ceux qui veulent collaborer.

 

Au sein de la formation des enfants missionnaires, est en effet très important le rôle joué par

·         la famille

·         les éducateurs

·         les animateurs

qui, par leur témoignage, leur préparation et leur dévouement, forment les petits missionnaires aux valeurs de l’amour, de la solidarité et du partage.

Vous voulez en savoir plus?

Vous voulez savoir s’il existe un groupe de la Sainte Enfance dans votre Paroisse ou en créer un?

Vous voudriez devenir animateur de la Sainte Enfance?

SI VOUS AUSSI, VOUS VOULEZ FAIRE QUELQUE CHOSE, DECOUVREZ COMMENT EN CONTACTANT LA DIRECTION NATIONALE DE VOTRE PAYS (LIEN).

 
 
FAQ - Questions fréquemment posées
Qu’est-ce que l’Œuvre de St Pierre Apôtre?
C’est une institution de l’Église universelle fondée pour sensibiliser le peuple chrétien aux nécessités de la formation du clergé local dans les pays de mission et pour l’inviter à collaborer à la préparation des candidats au sacerdoce et à la vie religieuse.
Comment est née l’Œuvre de St Pierre Apôtre?
Elle est le fruit de la passion missionnaire de Jeanne Bigard et de sa mère Stéphanie qui, à la fin du 19me siècle, posèrent les bases de l’Œuvre en France, en attirant l’attention de toute l’Église sur le rôle indispensable réservé au clergé local dans les missions et en encourageant l’aide spirituelle et matérielle.
Par conséquence, l’Œuvre apparaissant comme une initiative particulière inspirée par l’Esprit, s’est étendue rapidement, grâce à l’appui du Saint-Siège qui lui conféra par la suite le statut d’organisation pontificale (3 mai 1922), afin de lui assurer plus d’efficacité et un caractère plus universel.
Dans quel sens l’Œuvre est-elle pontificale?
Elle est pontificale parce qu’elle est une institution au service du Pape et du collège d’évêques. En vertu de son ministère de Pasteur suprême de l’Église et en communion avec tous les évêques du monde, le Saint-Père a plus que quiconque d’autre la vision globale des nécessités de chaque église locale.
Il lui incombe de rappeler aux autres pasteurs leur responsabilité missionnaire universelle et de les inviter à participer à un effort commun entre eux et ensemble avec lui, en vue de l’évangélisation du monde. Le Pape exerce son autorité sur les Œuvres pontificales missionnaires par l’intermédiaire de la Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples.
Quelle est l’aide concrète offerte par l’Œuvre de St Pierre Apôtre?
Les aides de l’Œuvre sont attribuées sous forme de subsides ordinaires et de subsides extraordinaires. Les subsides ordinaires sont destinés au fonctionnement normal des séminaires et sont accordés chaque année en se basant sur le nombre de séminaristes.
Les subsides extraordinaires sont accordés pour les constructions de nouveaux séminaires, d’éventuelles restructurations, agrandissements ou d’autres nécessités spéciales du séminaire.
Comment sont recueillis et distribués les fonds de l’Œuvre de St Pierre Apôtre?
L’Œuvre a constitué un fonds mondial de solidarité, alimenté par les offrandes envoyées chaque année par les communautés chrétiennes de 120 pays, où elle réalise l’action de sensibilisation qui lui est propre. Les églises  jeunes, qui sont les principales bénéficiaires des subsides distribués par l’Œuvre, participent également au fonds.
L’esprit qui les anime est le même que celui des premières communautés chrétiennes : « Tous les croyants ensemble mettaient tout en commun ; ils vendaient leurs propriétés et leurs biens et en partageaient le prix entre eux selon les besoin de chacun » (Actes 2,45).
Ce fonds exprime le sentiment catholique et celui de la communion ecclésiale. Il s’occupe des nécessités de toutes les églises de mission, en particulier des plus nécessiteuses parce que de fondation récente ou appartenant à des pays pauvres.
Les demandes de subvention arrivent au Secrétariat international de l’Œuvre à Rome qui les classifie selon le continent et le pays de provenance ; ensuite, elles sont soumises à un premier examen qui a pour but de vérifier si les critères requis ont été respectés, particulièrement l’approbation obligatoire des autorités ecclésiastiques du lieu. Ensuite, une proposition de subside est rédigée pour chaque séminaire afin d’être discutée ensuite par les directeurs nationaux des Œuvres pontificales missionnaires au cours de leur assemblée générale annuelle qui a lieu à Rome, au mois de mai, sous le patronage de la Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples.
Les directeurs nationaux approuvent, tous ensemble, le montant des subsides proposés, qui sont alors envoyés aux séminaires intéressés, par l’intermédiaire de la Nonciature Apostolique.
Qui présente les demandes d’aide financière?
Le Recteur, dans le cas des grands séminaires et des séminaires de propédeutique. L‘évêque ou le Recteur dans le cas des petits séminaires. Les demandes d’aide pour le fonctionnement (subsides ordinaires) doivent arriver avant le 31 janvier, sur un formulaire spécial.
Les demandes pour les constructions, des agrandissements, restructurations et autres nécessités du séminaire {subsides extraordinaires) sont également envoyées sur un formulaire rédigé à but, avant le 31 janvier. Toutes les demandes doivent être expédiées par l’intermédiaire de la Nonciature Apostolique du lieu.
Une aide financière est-elle offerte aux congrégations religieuses?
Bien que la priorité de l’Œuvre soit la formation du clergé diocésain, l’Œuvre pontificale de St Pierre Apôtre concède également des subsides pour la pension de l’année canonique (1ère année)des  noviciats (m/f) situés dans les pays de mission.
Ces demandes doivent être présentées par le/la supérieur/e de la congrégation et envoyées par l’intermédiaire de la Conférence des Supérieur(s)( es) majeur(s)(es) du pays d’origine et doivent être envoyées à notre Secrétariat international par l’intermédiaire de la Nonciature apostolique locale. Toutes les demandes concernant les novices doivent arriver avant le 31 juillet.
Y a-t-il une contribution pour les études universitaires des prêtres déjà ordonnés?
Pour ce qui regarde la formation universitaire du clergé local, l’Œuvre pontificale de St Pierre Apôtre y contribue en offrant des bourses d’études pour des cours de spécialisation, qui sont suivis surtout dans les Instituts supérieurs de l’Afrique.
Les prêtres des pays de Mission qui fréquentent les Universités romaines et qui sont logés dans les collèges missionnaires de la Fondation pontificale Domus Missionalis (Collège St Pierre Apôtre, Collège St Paul Apôtre, Collège Saint Joseph), sont subsidiés par le fonds de la Journée Missionnaire Mondiale géré par l’Œuvre pontificale missionnaire de la Propagation de la Foi. Les évêques qui désirent présenter des candidats pour ces collèges doivent introduire la demande auprès de la Congrégation de l’Evangélisation des Peuples, avant le 31 décembre.
La même opportunité d’études supérieures est-elle offerte également aux religieuses?
Le même fonds de la Journée Missionnaire Mondiale subsidie aussi le Collège Mater Ecclesiae, de la Domus Missionalis, à Castel Gandolfo (Roma), qui accommode les Religieuses provenant des pays de Mission. Les Supérieures de congrégations qui désirent envoyer des religieuses à faire des études à Rome, peuvent envoyer une demande à la Directrice de ce Collège, toujours à travers la Nonciature apostolique. La date limite de présentation des demandes est la même que celle pour les prêtres (31 décembre).
L’Œuvre de St Pierre Apôtre intervient-elle dans les situations d’urgence?
Les interventions de l’Œuvre font partie d’une coopération planifiée et régulière qui quand même n’exclut nullement la concession d’aides pour des nécessités particulières et imprévues dans le contexte spécifique de sa mission.
Comment peut-on aider l’Œuvre de St Pierre Apôtre?
Le témoignage d’une vie inspirée par l’évangile, l’offrande de sacrifices, la prière quotidienne et l’engagement concret, même dans le cadre de la propre communauté, pour la promotion de nouvelles vocations à la vie sacerdotale, religieuse et missionnaire, représentent certainement les moyens principaux par lesquels s’exprime la force de l’Œuvre.
Puisque tous les baptisés sont appelés à collaborer à la mission universelle de l’Église, l’Œuvre s’adresse à tout le peuple de Dieu : familles, communautés de base, paroisses, écoles, mouvements, associations, groupes ecclésiaux, évêques, prêtres, religieux/ses et laïcs.
L’aide économique est tout aussi importante, entièrement libre et selon les possibilités de chacun. Les offrandes, héritages, etc…  peuvent être confiés à la Direction nationale des Œuvres pontificales missionnaires (Œuvre de St Pierre Apôtre) présente dans chaque pays.
Où peut-on s’adresser pour obtenir d’autres informations sur l’Œuvre?
On peut s’adresser directement au Secrétaire général de l’Œuvre, Père Fernando Domingues mccj.
Secrétariat International de l’Œuvre Pontificale de St Pierre Apôtre
Via di Propaganda 1/c 
00187 ROMA
Tél.: 06/69 88 02 28 Fax: 06/69 88 01 08 
E-mail: bigard@pospa.va
Web Site: www.ppoomm.va
LA REGISTRATION
Titre
Nom*
Nom de famille*
Email officiel*
Email personnel
Fonction*
Nation*
Ville*
Diocèse*
Téléphone
Adresse
Code Postal
MESSAGE

MOT DE PASSE OUBLIÉ
UTILISATEUR

OEUVRE PONTIFICALE DE L’ENFANCE MISSIONNAIRE
... Apprenez aux enfants à découvrir l'esprit missionnaire
et aider les enfants du même âge dans le monde,
à travers la prière et le sacrifice
HISTOIRE
A la moitié du XIX° siècle, un Evêque français, S.Exc. Mgr Charles de Forbin-Janson, fut bouleversé par les nouvelles qui provenaient de Chine à propos des enfants qui mouraient sans avoir reçu le baptême. Regrettant de ne pouvoir personnellement partir comme missionnaire, il demanda conseil à Pauline Jaricot, fondatrice de l’Œuvre pontificale de la Propagation de la Foi. L’échange d’idées entre eux illumina Mgr de Forbin-Janson qui eut l’idée d’impliquer les enfants de France de manière à ce qu’au travers de la prière et de la collaboration matérielle, ils puissent aider les enfants chinois de leur âge. UN JE VOUS SALUE MARIE PAR MOIS, UN SOUS PAR JOUR: tel...

MISSION - FAQ
Les buts de l’œuvre peuvent être résumés comme suit: ·     Faire face aux besoins spirituels et matériels de tous les enfants, afin qu’ils puissent vivre dignement en tant que véritables enfants de Dieu.  ·     Sensibiliser les enfants aux besoins de leur prochain, en leur enseignant la valeur et la force de la solidarité et du soutien réciproque.  ·     Faire germer chez les enfants un esprit missionnaire qui les accompagne durant toute leur existence, indépendamment du fait que Dieu les appelle à la vie laïque ou religieuse, en faisant ainsi des membres valides et responsables de la société.  Que font exactement les enf...



Projets
Papouasie Nouvelle Guinee





OEUVRE PONTIFICALE DE L’ENFANCE MISSIONNAIRE
Secrétariat international
Via di Propaganda, 1C 00187 ROMA
Téléphone: (0039)06 698 80228 Fax: (0039)06 698 80276 Courriel: vati176@poim.va


OEUVRES PONTIFICALES MISSIONNAIRES
Secrétariats internationaux
PRIVACY
CONDITIONS D'UTILISATION
DISCLAIMER
COPYRIGHT ©2017OEUVRES PONTIFICALES MISSIONNAIRES TOUS LES DROITS RÉSERVÉS