Inde
Calcutta - Grand Séminaire Etoile du Matin

 

Le Séminaire Etoile du Matin a été fondé en 1968 dans l’Etat du Bengale occidental (Calcutta) et forme des séminaristes provenant de différents Diocèses du Nord de l’Inde.

A l’occasion de son 40ème Anniversaire, a été lancé le projet de construction d’un nouveau bloc destiné à accueillir une nouvelle bibliothèque moderne, offrant de nouvelles et plus vastes possibilités d’étude aux élèves laïcs et religieux ainsi qu’à d’autres visiteurs. Outre à une participation locale significative et à une contribution substantielle de l’œuvre pontificale de Saint Pierre Apôtre, le projet a été réalisé également avec le concours de différents organismes tels que Missio Aachen, Kirche in Not, et des Diocèses allemands de Cologne, Rothenburg et Stuttgart.

Mexique
Tarahumara

 

Le nouveau Séminaire philosophique que l’on désire construire se trouve dans le Diocèse de Tarahumara, une région pauvre habitée par une population indigène, les Tarahumara, dans l’Etat de Chihuahua, au nord du Mexique.

Le Diocèse accorde une grande importance à la culture du peuple Tarahumara et désire que les séminaristes effectuent les premières phases de leur formation en étroit contact avec les traditions culturelles et religieuses de leur peuple. La population locale a déjà offert le terrain et elle est disposée à contribuer au travers de la main-d’œuvre nécessaire. L’œuvre pontificale de Saint Pierre Apôtre veut être le principal bailleur de fonds et cherchent d’autres organismes pouvant collaborer à ce projet.

Bénin
Abomey - Séminaire Philosophique «Saint Paul de Djime»

 

Le Séminaire Philosophique « Saint Paul de Djime », dans le diocèse d’Abomey au Bénin est un séminaire national interdiocésain, comptant 152 séminaristes (février 2014). On y commencera en 2014-2015 une troisième année de philosophie, pour répondre aux exigences d’une bonne formation académique des futurs prêtres. Afin de pouvoir héberger les 65 nouveaux séminaristes on a commencé, entre autres avec l’aide de l’OSPA, la construction d’un bâtiment de trois étages, à réaliser en trois phases successives.
Republiqué Democratiqué du Congo
Kole - Petit Séminaire Saint Kizito

 

En 2013, le Petit Séminaire Saint Kizito, sis dans le diocèse de Kole en République démocratique du Congo a reçu de l’OSPA un subside extraordinaire pour la construction de quelques nouvelles salles de classe. En 2014 le séminaire, qui ne disposait pas encore d’un vrai lieu de prière, a pu construire une chapelle, toujours avec l’aide de l’OSPA.

HISTOIRE

L’Œuvre de Saint Pierre Apôtre naît en France en 1889 sur la base de la suggestion de S.Exc. Mgr Cousin, Vicaire apostolique de Nagasaki (Japon). Mgr Cousin, Evêque missionnaire, voulait former des prêtres indigènes, capables d’annoncer l’Evangile et de faire connaître l’Eglise au milieu de leur peuple. Pour cela, il fallait construire et soutenir des séminaires en terres de Mission.

Pour réaliser ce projet, Mgr Cousin s’adresse à Jeanne Bigard et à sa mère, Stéphanie, d’une famille normande aisée.

A la mort de son père, Jeanne vend tous ses biens et les destine aux Missions. Elle se retire avec sa mère dans un petit appartement de deux pièces, se dédiant totalement à l’organisation de prières et de collectes de fonds en vue de la construction du séminaire japonais de Mgr Cousin.

Sa dense correspondance avec de nombreux missionnaires, présents dans différents pays, la porte à vouloir impliquer d’autres groupes de personnes afin de chercher un soutien économique et spirituel à d’autres projets missionnaires. C’est de ces groupes de laïcs catholiques que naît, entre 1889 et 1896, une Association qui deviendra par la suite l’œuvre de Saint Pierre Apôtre. En 1894, Jeanne Bigard publie son premier Manifeste adressé à tous les chrétiens, afin d’encourager cette aide au développement des Missions catholiques. En 1896, le Conseil d’Administration de l’œuvre se réunit pour la première fois et le premier opuscule de propagande est imprimé.

L’Œuvre est officiellement fondée en 1889 dans la ville de Caen, en France. Son siège est initialement transféré à Paris, en 1901, puis à Fribourg, en Suisse. Depuis 1920, le siège de l’œuvre se trouve à Rome.

Le Pape Léon XIII, par la Lettre Encyclique Ad extremas Orientis, recommande l’œuvre à toute l’Eglise et, le 3 mai 1922, le Pape Pie XI déclare l’Œuvre de Saint Pierre Apôtre pontificale, ensanble des deux précédentes (Propagation de la Foi et Enfance missionnaire).

MISSION - FAQ

L’Œuvre de Saint Pierre Apôtre promeut au sein des communautés chrétiennes la conscience du besoin de développer un clergé local et une vie consacrée dans les Eglises missionnaires de fondation récente.

Elle anime et coordonne la collaboration missionnaire dans toutes les Eglises locales, à travers l’offre de prière, les sacrifices et les ressources financières, afin de soutenir la formation des futurs prêtres, religieux et religieuses des jeunes Eglises, ainsi que la préparation nécessaire de leurs formateurs.

Elle recueille et distribue des aides financières pour soutenir les séminaires et les maisons de formation des jeunes religieux et religieuses, en collaboration avec les communautés chrétiennes locales et sous la conduite de leurs Pasteurs.

La collaboration économique de l’Œuvre de Saint Pierre Apôtre se réalise à travers des Subsides ordinaires pour la subsistance des Séminaristes et Novices, des Subsides extraordinaires pour la construction de nouveaux Séminaires et pour les projets d’autofinancement de ceux qui existent déjà et des Bourses d’Etudes et Intentions de Messe permettant de soutenir les formateurs et leurs programmes d’étude

 
FAQ - Questions fréquemment posées
 
Qu’est-ce que l’Œuvre de St Pierre Apôtre?
 
C’est une institution de l’Église universelle fondée pour sensibiliser le peuple chrétien aux nécessités de la formation du clergé local dans les pays de mission et pour l’inviter à collaborer à la préparation des candidats au sacerdoce et à la vie religieuse.
 
Comment est née l’Œuvre de St Pierre Apôtre?
 
Elle est le fruit de la passion missionnaire de Jeanne Bigard et de sa mère Stéphanie qui, à la fin du 19me siècle, posèrent les bases de l’Œuvre en France, en attirant l’attention de toute l’Église sur le rôle indispensable réservé au clergé local dans les missions et en encourageant l’aide spirituelle et matérielle.
Par conséquence, l’Œuvre apparaissant comme une initiative particulière inspirée par l’Esprit, s’est étendue rapidement, grâce à l’appui du Saint-Siège qui lui conféra par la suite le statut d’organisation pontificale (3 mai 1922), afin de lui assurer plus d’efficacité et un caractère plus universel.
 
Dans quel sens l’Œuvre est-elle pontificale?
 
Elle est pontificale parce qu’elle est une institution au service du Pape et du collège d’évêques. En vertu de son ministère de Pasteur suprême de l’Église et en communion avec tous les évêques du monde, le Saint-Père a plus que quiconque d’autre la vision globale des nécessités de chaque église locale.
Il lui incombe de rappeler aux autres pasteurs leur responsabilité missionnaire universelle et de les inviter à participer à un effort commun entre eux et ensemble avec lui, en vue de l’évangélisation du monde. Le Pape exerce son autorité sur les Œuvres pontificales missionnaires par l’intermédiaire de la Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples.
 
Quelle est l’aide concrète offerte par l’Œuvre de St Pierre Apôtre?
 
Les aides de l’Œuvre sont attribuées sous forme de subsides ordinaires et de subsides extraordinaires. Les subsides ordinaires sont destinés au fonctionnement normal des séminaires et sont accordés chaque année en se basant sur le nombre de séminaristes.
Les subsides extraordinaires sont accordés pour les constructions de nouveaux séminaires, d’éventuelles restructurations, agrandissements ou d’autres nécessités spéciales du séminaire.
 
Comment sont recueillis et distribués les fonds de l’Œuvre de St Pierre Apôtre?
 
L’Œuvre a constitué un fonds mondial de solidarité, alimenté par les offrandes envoyées chaque année par les communautés chrétiennes de 120 pays, où elle réalise l’action de sensibilisation qui lui est propre. Les églises  jeunes, qui sont les principales bénéficiaires des subsides distribués par l’Œuvre, participent également au fonds.
L’esprit qui les anime est le même que celui des premières communautés chrétiennes : « Tous les croyants ensemble mettaient tout en commun ; ils vendaient leurs propriétés et leurs biens et en partageaient le prix entre eux selon les besoin de chacun » (Actes 2,45).
Ce fonds exprime le sentiment catholique et celui de la communion ecclésiale. Il s’occupe des nécessités de toutes les églises de mission, en particulier des plus nécessiteuses parce que de fondation récente ou appartenant à des pays pauvres.
Les demandes de subvention arrivent au Secrétariat international de l’Œuvre à Rome qui les classifie selon le continent et le pays de provenance ; ensuite, elles sont soumises à un premier examen qui a pour but de vérifier si les critères requis ont été respectés, particulièrement l’approbation obligatoire des autorités ecclésiastiques du lieu. Ensuite, une proposition de subside est rédigée pour chaque séminaire afin d’être discutée ensuite par les directeurs nationaux des Œuvres pontificales missionnaires au cours de leur assemblée générale annuelle qui a lieu à Rome, au mois de mai, sous le patronage de la Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples.
Les directeurs nationaux approuvent, tous ensemble, le montant des subsides proposés, qui sont alors envoyés aux séminaires intéressés, par l’intermédiaire de la Nonciature Apostolique.
 
Qui présente les demandes d’aide financière?
 
Le Recteur, dans le cas des grands séminaires et des séminaires de propédeutique. L‘évêque ou le Recteur dans le cas des petits séminaires. Les demandes d’aide pour le fonctionnement (subsides ordinaires) doivent arriver avant le 31 janvier, sur un formulaire spécial.
Les demandes pour les constructions, des agrandissements, restructurations et autres nécessités du séminaire {subsides extraordinaires) sont également envoyées sur un formulaire rédigé à but, avant le 31 janvier. Toutes les demandes doivent être expédiées par l’intermédiaire de la Nonciature Apostolique du lieu.
 
Une aide financière est-elle offerte aux congrégations religieuses?
 
Bien que la priorité de l’Œuvre soit la formation du clergé diocésain, l’Œuvre pontificale de St Pierre Apôtre concède également des subsides pour la pension de l’année canonique (1ère année)des  noviciats (m/f) situés dans les pays de mission.
Ces demandes doivent être présentées par le/la supérieur/e de la congrégation et envoyées par l’intermédiaire de la Conférence des Supérieur(s)(es) majeur(s)(es) du pays d’origine et doivent être envoyées à notre Secrétariat international par l’intermédiaire de la Nonciature apostolique locale. Toutes les demandes concernant les novices doivent arriver avant le 31 juillet.
 
Y a-t-il une contribution pour les études universitaires des prêtres déjà ordonnés?
 
Pour ce qui regarde la formation universitaire du clergé local, l’Œuvre pontificale de St Pierre Apôtre y contribue en offrant des bourses d’études pour des cours de spécialisation, qui sont suivis surtout dans les Instituts supérieurs de l’Afrique.
Les prêtres des pays de Mission qui fréquentent les Universités romaines et qui sont logés dans les collèges missionnaires de la Fondation pontificale Domus Missionalis (Collège St Pierre Apôtre, Collège St Paul Apôtre, Collège Saint Joseph), sont subsidiés par le fonds de la Journée Missionnaire Mondiale géré par l’Œuvre pontificale missionnaire de la Propagation de la Foi. Les évêques qui désirent présenter des candidats pour ces collèges doivent introduire la demande auprès de la Congrégation de l’Evangélisation des Peuples, avant le 31 décembre.
 
La même opportunité d’études supérieures est-elle offerte également aux religieuses?
 
Le même fonds de la Journée Missionnaire Mondiale subsidie aussi le Collège Mater Ecclesiae, de la Domus Missionalis, à Castel Gandolfo (Roma), qui accommode les Religieuses provenant des pays de Mission. Les Supérieures de congrégations qui désirent envoyer des religieuses à faire des études à Rome, peuvent envoyer une demande à la Directrice de ce Collège, toujours à travers la Nonciature apostolique. La date limite de présentation des demandes est la même que celle pour les prêtres (31 décembre).
 
L’Œuvre de St Pierre Apôtre intervient-elle dans les situations d’urgence?
Les interventions de l’Œuvre font partie d’une coopération planifiée et régulière qui quand même n’exclut nullement la concession d’aides pour des nécessités particulières et imprévues dans le contexte spécifique de sa mission.
 
Comment peut-on aider l’Œuvre de St Pierre Apôtre?
 
Le témoignage d’une vie inspirée par l’évangile, l’offrande de sacrifices, la prière quotidienne et l’engagement concret, même dans le cadre de la propre communauté, pour la promotion de nouvelles vocations à la vie sacerdotale, religieuse et missionnaire, représentent certainement les moyens principaux par lesquels s’exprime la force de l’Œuvre.
Puisque tous les baptisés sont appelés à collaborer à la mission universelle de l’Église, l’Œuvre s’adresse à tout le peuple de Dieu : familles, communautés de base, paroisses, écoles, mouvements, associations, groupes ecclésiaux, évêques, prêtres, religieux/ses et laïcs.
L’aide économique est tout aussi importante, entièrement libre et selon les possibilités de chacun. Les offrandes, héritages, etc…  peuvent être confiés à la Direction nationale des Œuvres pontificales missionnaires (Œuvre de St Pierre Apôtre) présente dans chaque pays.
 
Où peut-on s’adresser pour obtenir d’autres informations sur l’Œuvre?
 
On peut s’adresser directement au Secrétaire général de l’Œuvre, Père Fernando Domingues mccj.
Secrétariat International de l’Œuvre Pontificale de St Pierre Apôtre
Via di Propaganda 1/c 
00187 ROMA
Tél.: 06/69 88 02 28 Fax: 06/69 88 01 08 
E-mail: bigard@pospa.va
Web Site: www.ppoomm.va
 
LA REGISTRATION
Titre
Nom*
Nom de famille*
Email officiel*
Email personnel
Fonction*
Nation*
Ville*
Diocèse*
Téléphone
Adresse
Code Postal
MESSAGE

MOT DE PASSE OUBLIÉ
UTILISATEUR

OEUVRE PONTIFICALE DE SAINT PIERRE APOTRE
...collabore à la croissance des jeunes Eglises
en soutenant la construction de nouveaux séminaires
et la formation des nouveaux prêtres, religieux et religieuses locaux
OEUVRE PONTIFICALE DE SAINT PIERRE APOTRE
...collabore à la croissance des jeunes Eglises
en soutenant la construction de nouveaux séminaires
et la formation des nouveaux prêtres, religieux et religieuses locaux
OEUVRE PONTIFICALE DE SAINT PIERRE APOTRE
...collabore à la croissance des jeunes Eglises
en soutenant la construction de nouveaux séminaires
et la formation des nouveaux prêtres, religieux et religieuses locaux
OEUVRE PONTIFICALE DE SAINT PIERRE APOTRE
...collabore à la croissance des jeunes Eglises
en soutenant la construction de nouveaux séminaires
et la formation des nouveaux prêtres, religieux et religieuses locaux
OEUVRE PONTIFICALE DE SAINT PIERRE APOTRE
...collabore à la croissance des jeunes Eglises
en soutenant la construction de nouveaux séminaires
et la formation des nouveaux prêtres, religieux et religieuses locaux
HISTOIRE
L’Œuvre de Saint Pierre Apôtre naît en France en 1889 sur la base de la suggestion de S.Exc. Mgr Cousin, Vicaire apostolique de Nagasaki (Japon). Mgr Cousin, Evêque missionnaire, voulait former des prêtres indigènes, capables d’annoncer l’Evangile et de faire connaître l’Eglise au milieu de leur peuple. Pour cela, il fallait construire et soutenir des séminaires en terres de Mission.
Pour réaliser ce projet, Mgr Cousin s’adresse à Jeanne Bigard et à sa mère, Stéphanie, d’une famille normande aisée.
A la mort de son père, Jeanne vend tous ses biens et les destine aux Missions. Elle se retire avec sa mère dans un petit appartement de deux pièces, se dédiant tot...

MISSION - FAQ
L’Œuvre de Saint Pierre Apôtre promeut au sein des communautés chrétiennes la conscience du besoin de développer un clergé local et une vie consacrée dans les Eglises missionnaires de fondation récente.
Elle anime et coordonne la collaboration missionnaire dans toutes les Eglises locales, à travers l’offre de prière, les sacrifices et les ressources financières, afin de soutenir la formation des futurs prêtres, religieux et religieuses des jeunes Eglises, ainsi que la préparation nécessaire de leurs formateurs.
Elle recueille et distribue des aides financières pour soutenir les séminaires et les maisons de formation des jeunes religieux et religieuses, en collaboration avec les communautés chr...



Projets
Republiqué Democratiqué du Congo





OEUVRE PONTIFICALE DE SAINT PIERRE APOTRE
Secrétariat international
Via di Propaganda, 1C 00187 ROMA
Téléphone: (0039)06 698 80228 Fax: (0039)06 698 80276 Courriel: bigard@pospa.va


OEUVRES PONTIFICALES MISSIONNAIRES
Secrétariats internationaux
PRIVACY
CONDITIONS D'UTILISATION
DISCLAIMER
COPYRIGHT ©2017OEUVRES PONTIFICALES MISSIONNAIRES TOUS LES DROITS RÉSERVÉS