Les enfants et le material d'animation: l'expérience de Soeur Geneviève Uwamariya au Rwanda

04 août 2020

< Revenir à

 

Sœur Geneviève comment et quand votre vocation est-elle née?

Ma vocation date de très loin : Quand j`étais  en 4eme  année primaire grâce à une maîtresse charismatique  qui nous donnait  le cours de religion et nous apprenait à prier et à faire des gestes de charité, nous avions formé un groupe d`enfants qui avait une compassion pour les pauvres, nous allions aider les pauvres les week-ends, en leur cherchant du bois leur puiser de l`eau  en leur lisant la parole de Dieu.

Aujourd'hui, vous occupez le rôle de chef du bureau national de catéchèse de la Conférence épiscopale au Rwanda. Quel est votre principal engagement?

Mon Principal engagement  au sein de la Conférence Episcopale : Le bureau national de Catéchèse a comme engagement : 

  1. Etre au service des besoins de la Catéchèse dans tous les diocèses (Catéchèse pour enfants et adultes) au niveau des écoles et hors écoles.
  2. Fournir les manuels de Catéchèse à tous les niveaux et formation des Catéchistes 

Pouvez-vous nous dire comment l'idée de créer du matériel d'animation avec des enfants est née pour animer les autres?

Dans l’engagement du bureau national il y a cet aspect de fournir les manuels de catéchèse. Quand j’ai commencé mon service au sein de la Conférence Episcopale, j'ai constaté que nous n’avions rien comme manuel de formation qui pouvait aider les enfants à être missionnaires. Alors que pour être missionnaires il faut une connaissance spirituelle, biblique et liturgique etc.… c'est dans ce cadre que j’ai imaginé quelque chose sur l’histoire du Salut pour animer les enfants et faire d’eux les missionnaires à leur tour.

Les découvertes faites suite à ce matériel d`animation…

La première qualité de ce matériel c’est l`image, pour les enfants il faut une image parlante. Jésus aussi a utilisé des images : le Bon Pasteur, le semeur… Les réseaux sociaux présentent à nos enfants des images qui détruisent parfois leur vie, A nous, en tant qu'Eglise, de leur offrir, à notre tour des images constructives. Les enfants sont d’abord des innocents. Le message des innocents passe donc facilement chez tout le monde, sans résistance. Avant même d’évangéliser les autres enfants, ils évangélisent leurs parents avec qui ils vivent (selon les témoignages de parents eux-mêmes). Un proverbe rwandais dit ceci: Un veau qui apprend à brouter commence tout près de sa maison.  Ensuite évangéliser d`autres enfants : Les enfants missionnaires se retrouvent dans les autres, ils ont un même langage, même façon de faire, un même vocabulaire, ils attirent très facilement d`autres enfants vers les réalités d`en haut.

 

Enfin d'après votre expérience, quel est le but qu'une bonne catéchèse devrait viser aujourd’hui?

Le but qu’une bonne catéchèse devrait viser aujourd’hui:

1. Articuler Foi et vie 

2. Le témoignage (disposer de témoins crédibles de la Foi)

3. Les vraies valeurs (le respect de la vie donner sens à la vie

4. L'écologie.