81ème Conseil National des Œuvres Pontificales Missionnaires (OPM) au Centre diocésain de Bouaké - "Vous serez mes témoins" (Acte 1,8)

81ème Conseil National des Œuvres Pontificales Missionnaires (OPM) au Centre diocésain de Bouaké - "Vous serez mes témoins" (Acte 1,8)

Le Centre diocésain St Joseph de Bouaké abrite depuis mardi 14 juin 2022 les travaux du 81ème Conseil national des Œuvres Pontificales Missionnaires (OPM) de Côte d’Ivoire.

Pendant Trois jours, les participants à cette rencontre annuelle, notamment, les directeurs des OPM des 15 diocèses du pays, vont « dresser le bilan de l’action missionnaire menée au niveau de chacune de ces diocèses et aussi en dégager des perspectives pour un éveil missionnaire en Côte d’Ivoire ».

La cérémonie d’ouverture, qui a enregistré la présence de l’archevêque métropolitain de Bouaké, Mgr Paul Siméon Ahouana, et de son auxiliaire, Jacques Assanvo Ahiwa, a été marquée par un exposé de l’évêque du diocèse de Daloa et président de la commission épiscopale pour l’évangélisation des peuples, chargé des OPM, Mgr Marcellin Yao Kouadio.

Dans cet exposé d’ouverture, portant sur le thème de ce 81ème Conseil national des OPM intitulé « Vous serez mes témoins » (Acte 1, 8), le prélat s’est attelé à montrer que l’église est née pour évangéliser les païens et que Jésus, le témoin fidèle par excellence, a été le premier missionnaire. « Jésus, le fils du père, est venu dans le monde pour rendre témoignage de la vérité. Le témoin des témoins, c’est donc Jésus lui-même », a-t-il soutenu.

Le Président de la Commission épiscopale pour l’évangélisation des peuples a également soutenu que les Apôtres, qui forment la chaîne des témoins de Jésus, ont été envoyés par celui-ci pour poursuivre cette action d’évangélisation. Il leur a confié la mission d’aller auprès des gens de toutes les nations pour d’eux ses disciples en les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. « Allez, de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28, 19)

A la suite de Jésus, des Apôtres et des premiers missionnaires, tous les fidèles du Christ, notamment, les prêtres, les religieux et les idèles laïcs doivent s’engager dans cette mission d’évangélisation du fait de leur baptême et de leur consécration. « Nous devons sortir de notre situation de terre de mission à celle d’église de mission », a-t-il exhorté.

Outre cet enseignement, Mgr Marcellin Yao Kouadio a officié en soirée à la cathédrale Sainte-Thérèse de l’Enfant Jésus de Bouaké la messe d’ouverture à laquelle ont pris part de nombreux fidèles chrétiens catholiques.

Dans son développement, le guide religieux a, également, abordé les questions de l’inculturation, du dialogue religieux et de la promotion humaine intégrale, qui constituent, selon lui, des défis majeurs en Afrique.

Les Œuvres Pontificales Missionnaires sont les Œuvres du Pape et de tout le peuple de Dieu. Elles dépendent de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples (Vatican). Les OPM sont actives dans quelque 140 pays dont la Côte d’Ivoire et promeuvent le soutien de l’évangélisation proprement dite...

Cet instrument au service du souverain pontife comporte quatre branches. A savoir, l’Union Pontificale Missionnaire (UPM) qui soutient la formation permanente des évêques, des prêtres, des religieux et religieuses. Elle aide et participe aussi à la formation des catéchistes et tous laïcs.

Il y a également L’œuvre Pontificale de la Propagation de la Foi (OPPF) qui soutient la mission universelle pour la propagation de la foi et aide les diocèses à construire des églises, chapelles, presbytères et autres moyens pour la mission.

L’Œuvre Pontificale de St Pierre Apôtre soutient, quant à elle, la formation des séminaristes et novices. Elle aide à la construction de maison de formation pour les futurs prêtres et futurs religieux et religieuses.

L’Œuvre Pontificale de l’Enfance Missionnaire (OPEM) apporte une aide aux enfants dans leur éducation spirituelle, morale et intellectuelle. Elle participe également à la prise en charge des enfants les plus nécessiteux et à la construction des salles de catéchèse, des écoles, des dispensaires pour le bien-être des enfants en leur donnant un esprit missionnaire.

Par Roger KOUADIO - Agence Ivoirienne de Presse (AIP)