Projet de formation continue des missionnaires, religieux, prêtres et agents pastoraux, laïcs engagés dans la mission de l'Église.

Projet de formation continue des missionnaires, religieux, prêtres et agents pastoraux, laïcs engagés dans la mission de l'Église.

< Revenir à

L'Institut Catholique Missionnaire d'Abidjan (ICMA), en Côte d'Ivoire, a mis en œuvre le projet 2018-2019 de formation continue des missionnaires, religieux, prêtres et agents pastoraux, laïcs engagés dans la mission de l'Église, financé par l'UMP.  Le projet a proposé des sessions de formation sur trois thèmes : l'intégrité dans le ministère : questions concernant les abus sexuels et la protection des mineurs et des adultes vulnérables ; l'engagement chrétien, la participation à la vie publique et la consolidation de la paix ; et l'alcool ami ou ennemi : la dépendance, l'abus de substances, les drogues et la toxicomanie comme symptômes d'un malaise personnel et social.  Cinq sessions ont été organisées sur le premier thème. La formation s'est concentrée sur la manière d'aider les participants à entrer dans la dynamique de la protection des enfants, des jeunes et des adultes les plus vulnérables dans nos sociétés et sur les moyens de créer un environnement sain pour eux. Les participants ont reçu un diplôme de niveau avancé en Protection de l'Enfance délivré par le Centre pour la Protection de l'Enfance (CCP) de l'Université Pontificale Grégorienne de Rome en collaboration avec l'ICMA. Le Père Stéphane Joulain a été le formateur en collaboration avec l'équipe de Save Minors (DEA) de l'Université Pontificale Grégorienne (Rome) et un collaborateur local. Le Père Joulain, membre de la Société des Missions Africaines, est thérapeute familial, expert en conseil et en spiritualité. Il accompagne les victimes d'abus sexuels depuis près de 15 ans. Il est actuellement le coordinateur pour l'intégrité du ministère au sein de sa société missionnaire et est également impliqué dans le programme de protection des mineurs à l'Université Pontificale Grégorienne.

En ce qui concerne le deuxième thème, « Engagement chrétien, participation à la vie publique et consolidation de la paix », deux sessions ont été organisées. La formation visait à encourager les jeunes chrétiens à s'engager dans le processus électoral de manière non violente. Il a également fourni des outils permettant de discerner la crédibilité et les promesses des politiciens qui se présentent aux élections. Les participants ont également été formés aux techniques de communication non violente. L'animateur était le Père Michel Savadogo Pingdewinde, un missionnaire burkinabé de la Société des Missions Africaines, SMA. Il est le directeur exécutif du Réseau Shalom pour la transformation des conflits et la réconciliation (RESTCOR) à Abidjan.  La deuxième session a traité davantage de la responsabilité civile du chrétien en tant qu'acteur d'une nouvelle société juste et pacifique, sur la base des Écritures.

Sur le troisième thème « L'alcool, ami ou ennemi : la dépendance, l'abus de substances, les drogues et la toxicomanie comme symptômes d'un malaise personnel et social », trois sessions ont été organisées à l'intention des animateurs des Communautés chrétiennes de base (CEB), des agents pastoraux, des responsables laïcs, des catéchistes, des ministres extraordinaires, des parents, des jeunes, des éducateurs et des tuteurs. Les participants ont reçu les clés nécessaires à la compréhension des mécanismes et des conséquences de la dépendance, de la consommation de drogues dites dures et de l'abus de substances, notamment l'alcoolisme. La formation a montré comment la dépendance devient rapidement un problème de santé publique en Côte d'Ivoire. L'animatrice, Sœur Thérèse Verger, a une grande expérience de l'accompagnement des malades et des mourants. Elle est également très impliquée dans la prévention, la sensibilisation et l'accompagnement de l'alcoolisme et de la toxicomanie, dans la prise en charge psychothérapeutique individuelle, l'ethnopsychiatrie de groupe et l'art-thérapie en Afrique.

 

 

Ensemble, nous pouvons transformar de nombreuses histoires.<br> <br> Soutenez le travail des missionnaires du monde entier.

Ensemble, nous pouvons transformar de nombreuses histoires.

Soutenez le travail des missionnaires du monde entier.