Reconnaissance d'un miracle dû à l'intercession de la Vénérable Pauline Jaricot, la joie des Oeuvres pontificales missionnaires

26 mai 2020

< Revenir à

Le 26 mai, le Saint-Père François a autorisé S.Em. le Cardinal Angelo Becciu, Préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints, à promulguer le Décret relatif au miracle attribué à l'intercession de la Vénérable Servante de Dieu Pauline Marie Jaricot, Fondatrice des Oeuvres du Conseil de la Propagation de la Foi et du Rosaire vivant.

« C'est un moment de grande joie pour les Oeuvres pontificales missionnaires dans le monde entier. Nous sommes extrêmement heureux parce que la Congrégation pour la Cause des Saints a rendu publique la reconnaissance du miracle attribué à l'intercession de la Vénérable Pauline Jaricot, laïque française, fondatrice de l'Oeuvre pontificale de la Propagation de la Foi, la première des Oeuvres pontificales missionnaires » a déclaré à l'Agence Fides S.Exc. Mgr Giampietro Dal Toso, Président des Oeuvres pontificales missionnaires et Secrétaire adjoint de la Congrégation pour l'Evangélisation des Peuples. « Il s'agit d'un pas très important : cela signifie que son engagement au service de la mission, fait de prière et de charité, parle et qu'il est encore significatif pour l'Eglise universelle ».

Née à Lyon le 22 juillet 1799, Pauline Marie Jaricot fonda en 1822 l'Association de la Propagation de la Foi, avec la caractéristique de l'universalité. Elle eut l'intuition du fait que le problème de la coopération missionnaire ne consistait pas à aider telle ou telle mission mais à les aider toutes sans exception. En 1826, elle fonda par suite le mouvement du Rosaire vivant, des groupes de personnes auxquels, chaque mois, après une Messe, était confié un Mystère du chapelet à prier pour les Missions. Elle a été déclarée Vénérable par Saint Jean XXIII le 25 février 1963. Le miracle approuvé par le Décret du Pape François a eu lieu en 2012, au cours du 150ème anniversaire de la naissance de la Vénérable. Mayline Tran, une fillette de trois ans, perdit connaissance, suffoquée par de la nourriture. Hospitalisée, elle fut considérée comme perdue mais sa famille se refusa de mettre un terme à l'assistance vitale et commença une neuvaine à Pauline Jaricot. Peu après, la fillette s'est réveillée et, contre toute attente, est complètement guérie, surmontant un diagnostique d'état végétatif. La guérison a été soumise au Tribunal ecclésiastique de Lyon, qui a envoyé ses conclusions à la Congrégation pour la Cause des Saints. La Commission médicale de cette dernière a par suite confirmé le caractère inexplicable de la guérison.

 

Pour de plus amples informations sur la figure de la Vénérable Pauline Jaricot:

http://paulinejaricot.opm-france.org/

https://www.paulinejaricot.org/